fbpx
comment remettre de la couleur dans votre vie
Christophe BAYS

Christophe BAYS

Bonheurologue, Coach et formateur, je vous aide à devenir l'artisan de votre bonheur, pour vivre une vie qui vous ressemble vraiment.

Comment remettre de la couleur dans votre vie, malgré la pandémie ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La distanciation sociale et le télétravail ont pour effets pervers de nous couper de notre sentiment d’appartenance, du lien social, des contacts vitaux et des échanges nécessaires avec nos congénères, qui constituent autant de nos besoins fondamentaux universels qui ne sont aujourd’hui plus nourris. Alors comment faire dans une tel contexte pour renouer avec la joie de vivre au quotidien et remettre de la couleur dans votre vie ?

La période de pandémie que nous traversons actuellement agit comme un révélateur des nombreux maux qui secouent notre société en cette période de turbulences et les mauvaises nouvelles quotidiennes successives ne nous incitent guère aux réjouissances.

Dans les faits, toutes nos conversations finissent immanquablement par débattre soit des mesures de contraintes pour palier la pandémie ou de parler du virus ou de la vaccination (ou les 3 en même temps) et des affres dans lequel tout cela nous plonge, comment cela détruit l’économie mondiale, notre moral et nous avec.

RIEN N’EST PERMANENT EN CE MONDE. TOUT CHANGE 

Nous sommes en effet tous impactés à des degrés divers et variés, tant dans nos vies professionnelles que privées par les profonds changements de paradigme que cette situation engendre.

Nous avions fini par oublier que dans la vie, rien n’est immuable et que tout change. Et toute chose étant égale par ailleurs, cela s’applique également à nos problèmes…

Des changements, bien qu’ils puissent être ressentis plus ou moins fortement par les uns ou par les autres, sont source d’immenses frustrations qui finissent par créer un clivage et déstabiliser les fondements de notre société, en sapant inexorablement le lien social qui nous unit.

Tout cela à un impact négatif sur nos ressentis, notre qualité d’être et finalement notre qualité de vie. 

DES CONSÉQUENCES SUR NOS VIES

Il ne nous reste désormais plus qu’un travail trop souvent dénué de sens, à effectuer chez soi dans des conditions plus ou moins acceptables ou alors en alternance dans des bureaux désertés par nos collègues, sans l’indispensable machine à café, prétexte à un ou plusieurs moments d’échanges quotidiens et de convivialité avec nos pairs.

Exit aussi les discussions ou les partages qui égayaient tant nos journées et nous aidaient à tenir le coup, livrés que nous sommes à la vacuité solitaire de nos mornes journées. 

UNE FORMIDABLE OPPORTUNITÉ : 

Pourtant à y réfléchir de plus près, la pandémie représente en fait une formidable opportunité pour chacune et chacun d’entre-nous.

Celle de réfléchir à notre situation personnelle en se livrant à un rapide examen qui ne devrait pas vous prendre plus de quelques minutes, en faisant le bilan de votre situation, afin de déterminer si vous êtes à la bonne place ou si vous cheminez dans la bonne direction.

Nombreux sont celles et ceux qui sont actuellement dans ce questionnement, sans aucun doute salutaire.
 

OÙ EN ÊTES VOUS ACTUELLEMENT ?

La pandémie présente l’avantage de mettre en lumière le système de valeurs qui prévaut dans la société actuelle. Un système ne glorifiant que la performance et les succès personnels, qui trop souvent ne se mesurent qu’à l’aune de notre statut social (entendez par là de votre surface financière et votre capacité à acheter des biens ou des services).

REMETTRE DE LA COULEUR DANS VOTRE VIE

 

AXE D’EPANOUISSEMENT N°1

Tout est fait pour détourner votre attention et vous convaincre que l’être humain ne peut trouver de satisfaction à ses besoins fondamentaux que sur un seul axe de vie, celui du FAIRE et de l’AVOIR. 

Un seul moto : atteignez les objectifs que l’on vous a assigné si vous voulez gagner de l’argent !

En effet, nous recevons des injonctions quotidiennes pour faire toujours plus, toujours mieux ou plus vite, parfois avec toujours moins. Un seul moto : atteignez les objectifs que l’on vous a assigné si vous voulez gagner de l’argent !

Le postulat est que si vous travaillez bien et beaucoup, alors vous aurez une contre-partie sous la forme d’argent sonnant et trébuchant. C’est ce qu’on nomme un salaire.

Et si vous travaillez encore mieux et que le domaine dans lequel vous êtes le permet, vous recevrez peut-être un bonus.

Ainsi chacun cours après l’argent qui nous rendra tellement plus heureux. Plus j’ai d’argent et plus je peux consommer : acheter une belle maison, une nouvelle voiture, une montre de luxe, le dernier téléphone portable ou encore partir en vacances aux Seychelles, etc…

 

La liste est sans fin, bien que le porte-monnaie quant à lui, ne soit pas sans fond.

Evidemment, l’inverse est également vrai : si j’ai un bon réseau, je peux trouver un travail ou un logement plus facilement. Si j’ai de bons outils, je peux faire un meilleur travail ou plus rapidement, si j’ai un gros compte en banque, alors je peux avoir d’avantage…

Bien entendu, la publicité et le marketing sont là de manière omniprésente et se chargent de jouer sur vos émotions pour susciter en vous l’acte d’achat, qui épanchera à n’en point douter votre soif de bonheur !

Mon propos n’est pas de dire ici ce qui est bien ou mal.

L’argent est sans aucun doute nécessaire ne serait-ce que comme moyen d’échanges et de subsistance. 

Non. Ce qui cause aujourd’hui beaucoup de souffrance dans la société, c’est que l’être humain est un peu plus complexe que cela et qu’il ne fonctionne pas uniquement sur ce seul axe là !

Il existe en effet un deuxième axe soigneusement occulté à notre conscience, une seconde dimension qui si laissée pour compte, ne vous permet pas de vous épanouir pleinement dans votre vie et va susciter ce sentiment de manque ou d’incomplétude qui habite aujourd’hui de nombreuses personnes et plus encore en cette période tumultueuse. 

« J’aurai voulu avoir le courage de vivre la vie que je voulais vraiment, au lieu de vivre la vie qu’on attendait de moi ! »

C’est du reste cette deuxième dimension qui se cache derrière le regret n° 1 des personnes en fin de vie, qui est le suivant : J’aurai voulu avoir le courage de vivre la vie que je voulais vraiment, au lieu de vivre la vie qu’on attendait de moi !

AXE D’EPANOUISSEMENT N°2

Ainsi donc, nous fonctionnons tous sur un deuxième axe, dont nous devons impérativement tenir compte et que nous devons nourrir si nous souhaitons améliorer facilement notre ressenti, notre qualité d’être et notre qualité de vie.

Il s’agit de l’axe de l’ÊTRE et du DONNER

Pour renouer avec votre joie de vivre, il s’agit de conscientiser l’endroit où vous vous trouvez actuellement sur ce deuxième axe. Pour ce faire, il vous suffit de vous poser les questions suivantes : 

Est-ce que ce que je FAIS et/ou ce que J’AI est au service de ma qualité d’ÊTRE ?

En d’autres termes, est-ce que ce que cela vient me nourrir, mes VALEURS et/ou mes IMPORTANTS ? Est-ce que cela donne du SENS à ma vie ? 

FAIRE et AVOIR vs ÊTRE et DONNER
 

Lorsque c’est le cas et que la réponse est oui, cela vient impacter votre ressenti, votre qualité d’être et finalement votre qualité de vie.

Lorsque je suis bien avec moi-même, que je me sens nourri intérieurement et complet, cela augmente ma capacité à DONNER, à contribuer, à échanger, à partager, à créer ou à construire avec les autres. 

Donner, contribuer, échanger, partager, aider son prochain sont autant d’actions qui apportent non seulement beaucoup à son bénéficiaire, soit à la personne qui reçoit, mais apporte également énormément à la personne qui est à la source de ces actions. 

Vous l’aurez compris : l’homéostasie se produit lorsque ces 4 domaines sont nourris chez vous. Prendre soin de vous en reconnectant à vos importants pour les nourrir est sans aucun doute le meilleur investissement que vous puissiez faire en cette période difficile !

CONCLUSION

Si aujourd’hui vous ressentez des émotions pénibles à vivre ou négatives, je vous invite à vous demander comment sont nourris les différents domaines dont nous avons parlé ci-dessus.

Que pouvez-vous faire ou comment pouvez-vous nourrir ce deuxième axe pour améliorer votre qualité d’être et de vie au quotidien ?

Le changement est certes une porte qui s’ouvre de l’intérieur, mais c’est la connaissance de soi qui en est la clé. Il n’est jamais trop tard pour entreprendre un changement dans notre vie. Rappelez-vous que le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans et… aujourd’hui !

Si vous souhaitez aller plus loin et être accompagné dans cette démarche dintrospection, pour retrouver davantage de sens, de joie, de plaisir ou de bonheur dans votre vie professionnelleou personnelle, j’ai développé plusieurs outils qui vous permettront de transformer rapidement et durablement votre situation et de vivre une vie épanouissante, pleine de sens et alignée avec vos valeur et vos besoins, sans vous perdre dans le puit sans fond du développement personnel. 

Comme pour l’apprentissage d’un instrument de musique, on peut bien-entendu le faire de manière autodidacte. 

Toutefois, se faire accompagner d’une personne qui a déjà marché ce chemin présente l’avantage de gagner un temps précieux, tout en évitant les pièges et les erreurs communes.

More to explorer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page